Plan Sanitaire d’Elevage

Le Plan Sanitaire d’élevage du GDSA72 est sous la responsabilité du Docteur Therville-Tondreau spécialiste en apidologie, il a été agrée par la commission pharmaceutique régionale en date du 31 mars 2014 

Le PSE est un outil administratif, qui permet à un groupement d’éleveurs (par exemple apiculteurs) de regrouper les achats de médicaments à visée uniquement préventive, afin d’en diminuer leur coût. Il est mis en place par le groupement d’éleveurs, qui doit établir le PSE, en accord avec la réglementation, la surveillance de celui-ci est faite par un vétérinaire ou un pharmacien (selon les cas ) qui doit être engagé par le groupement pour superviser les actions sanitaires concernant les produits concernés. Charge alors au vétérinaire d’organiser une visite annuelle chez chaque adhérent pour pouvoir ensuite prescrire le traitement (préventif) qui sera délivré par le groupement selon des modalités établies à l’avance dans le PSE. Le PSE pour être validé et autorisé doit être présenté devant la commission régionale de pharmacie vétérinaire qui émettra un avis favorable ou non. Le groupement est agréé au titre de l’article L5143-6 du code de la santé publique par le préfet de région .

En ce qui concerne les visites sanitaires, le vétérinaire en charge du dossier doit effectuer lui-même toutes les visites chez les adhérents, une fois par an, en apiculture des tolérances ont été faites jusqu’à ce jour pour que le vétérinaire soit assisté par les ASA. Le docteur THERVILLE-Tondreau proposera: 

– De faire annuellement une réunion des ASA ou ISA impliqués dans les visites sanitaires

– D’effectuer avec un ASA ou ISA la visite des ruchers de 50 ruches et plus

– De regrouper dans un rucher de secteur 5 à 6 apiculteurs détenteurs de quelques ruches (2 à 3 ruches chacun pour un travail effectif de formation continue), en fait : d’organiser des sessions avec des apiculteurs petits possesseurs , 5 ou 6 à la fois , au rucher, et de faire la visite d’une ruche, axer la visite sur le sanitaire

– De distribuer sur une demi-journée les lanières commandées, avec un exposé et délivrance des ordonnances, à charge du GDSA 72 de les imprimer.

– concernant les adhérents n’ayant pu se libérer à la date de distribution à l’issue de cette dernière, un relevé des personnes n’ayant pu venir chercher leur médicament sera effectué (par les représentants du GDSA et le vétérinaire), la liste sera établie et le GDSA se chargera de préparer les colis (adresse préinscrite sur le colis) qu’il remettra au vétérinaire chargé de la délivrance. Celui-ci préparera les colis (médicaments et ordonnances) et se chargera de les envoyer. Cette procédure sera établie dans le respect de la règlementation concernant le colisage des médicaments. Lors de la commande des médicaments, le GDSA propose à ses adhérents d’utiliser d’emblée ce système de distribution. Charge au GDSA de financer ce mode de distribution (facturation aux adhérents y souscrivant).

– De faire un exposé sur un sujet lors de l’Assemblée Générale.

Ces remarques ne sont pas exhaustives et seront à moduler en fonction des possibilités de terrain.

Groupement de Défense Sanitaire Apicole de la Sarthe